Plugins WordPress : Attention

plugins wordpress

Conseils pour éviter les failles de sécurité dans les plugins WordPress

 

En matière de sécurité des sites Web, les plugins constituent l’un des principaux points faibles. De nombreux sites utilisent des versions obsolètes de plugins présentant des problèmes de sécurité connus, et beaucoup d’autres n’ont pas du tout mis à jour leurs plugins. En fait, une récente enquête de WordFence a révélé que seuls 18 % des sites Web WordPress étaient à jour sur leurs plugins.

Dans cet article de blog, vous apprendrez 9 façons d’éviter les failles de sécurité dans vos plugins WordPress afin que vous puissiez garder votre site sécurisé et optimiser les performances en même temps. Ces conseils vous aideront à vérifier les vulnérabilités avant d’installer de nouveaux plugins, à les mettre à jour rapidement lorsqu’une nouvelle version est disponible, et à vérifier la source de tout code tiers (comme les thèmes et plugins prémium) avant de l’ajouter à votre site. Lisez ce qui suit et commencez dès maintenant !

Soyez très sélectif avec vos plugins WordPress

Si vous installez trop de plugins, vous risquez de surcharger le serveur de votre site et de le mettre en danger par des pannes et des failles de sécurité. Dans cette optique, il est important d’être très sélectif dans le choix des plugins que vous devez installer sur votre site. N’installez que ceux dont vous avez réellement besoin. Évitez également d’installer trop de thèmes prémium, car ils peuvent également présenter des risques pour la sécurité. Lorsque vous sélectionnez des plugins, assurez-vous qu’ils sont réputés, à jour et fiables. Évitez d’installer des plugins obsolètes ou non pris en charge. Assurez-vous également que le plugin que vous souhaitez installer est compatible avec la version de WordPress que vous utilisez.

Vérifiez les dernières versions de tous les plugins WordPress installés.

Avant d’installer un nouveau plugin, vérifiez son journal des modifications pour voir s’il a été mis à jour récemment. Si c’est le cas, vous devrez le mettre à jour à nouveau avant de l’installer. Les nouvelles versions des plugins peuvent contenir des mises à jour de sécurité permettant de corriger les failles de sécurité, il est donc important de vérifier les dernières versions avant de les installer. Une façon de le faire est de vérifier le dépôt de plugins de WordPress pour trouver la dernière version de chaque plugin sur votre site. Vous pouvez également utiliser plusieurs sites Web tiers qui vérifieront les vulnérabilités de l’ensemble de votre site WordPress, notamment : – Sucuri – Sitecheck – WordFence Security – W3 Total Cache

Ne pas accorder un accès illimité à un code tiers.

Veillez à lire les termes et conditions associés au code tiers avant de l’installer sur votre site. De nombreux thèmes et plugins prémium sont accompagnés de modules complémentaires, d’extensions et d’autres fonctionnalités telles que des boutons de médias sociaux et des fonctions de référencement. Veillez à lire les conditions générales associées à chacune de ces fonctionnalités afin de savoir quel accès elles ont à votre site et ce qu’elles peuvent faire de vos données. Gardez également un œil sur le code tiers qui offre un accès illimité à votre site. Ce code peut être malveillant et exposer votre site à des risques d’attaques de sécurité.

Désactivez ou supprimez les plugins inutilisés.

Si vous n’utilisez pas un certain plugin, désactivez-le au lieu de le supprimer. Vous pouvez le faire en cliquant sur “Désactiver” dans le menu “Plugins” de votre tableau de bord WordPress. Cela empêchera le plugin de se charger et d’utiliser les ressources du serveur. Si vous n’utilisez jamais le plugin, supprimez-le complètement. Cela vous fera gagner de l’espace et contribuera à la sécurité de votre site.

Évitez les plugins WordPress gratuits, sauf si vous connaissez leur réputation.

Les plugins gratuits contiennent souvent des codes malveillants et d’autres menaces pour la sécurité. C’est pourquoi il est préférable d’éviter les plugins gratuits, sauf si vous connaissez leur réputation. Si vous ne trouvez pas la version payante d’un plugin, ne l’utilisez pas. Vous pouvez également installer un plugin gratuit et supprimer son code pour créer votre propre plugin personnalisé. De cette façon, vous éviterez les risques de sécurité supplémentaires liés aux plugins gratuits.

Automatisez le processus de mise à jour de vos plugins.

Vous pouvez utiliser un outil comme CodeGuard ou Autopilot pour automatiser le processus de mise à jour de vos plugins WordPress. Avec cet outil, vous pouvez définir des règles pour vous assurer que vos plugins sont toujours à jour. Vous pouvez également utiliser la fonction gratuite WP Plugin Updates pour vous assurer que vos plugins sont mis à jour. Vous pouvez également utiliser une fonctionnalité prémium comme Scheduled Updates pour vous assurer que vos plugins sont toujours mis à jour.

Utilisez des éditeurs réputés et dignes de confiance pour les thèmes et plugins prémium.

Veillez à n’installer que des thèmes et plugins prémium provenant d’éditeurs réputés. N’installez rien à partir de sources inconnues et n’achetez jamais de thèmes ou de plugins prémium à partir de sites Web tiers. Veillez plutôt à faire des recherches sur chaque éditeur avant d’installer son code sur votre site. Pour ce faire, lisez les critiques, consultez le site Web de l’éditeur et effectuez une recherche Whois.

Utilisez un pare-feu WordPress et des outils de sécurité comme Sucuri.

Un pare-feu WordPress peut aider à protéger votre site contre les menaces. Si vous n’avez pas le temps de faire tout ce qui figure sur cette liste, vous pouvez utiliser un pare-feu WordPress, comme Sucuri, pour vous assurer que votre site reste sécurisé.

Sucuri est un pare-feu d’application Web (WAF) qui protège votre site Web contre les attaques et améliore sa vitesse. Il comprend également une solution de sécurité des sites Web qui analyse votre site, identifie les problèmes et les corrige automatiquement. Voici d’autres outils de sécurité que vous pouvez utiliser pour assurer la sécurité de votre site :

N’oubliez pas les éléments de base : des mots de passe forts et la formation des utilisateurs.

La plupart des piratages de WordPress se produisent parce que la personne qui possède le site n’a pas correctement sécurisé son compte. Pour éviter cela, assurez-vous d’utiliser des mots de passe forts. Cela signifie que vos mots de passe doivent comporter au moins 13 caractères, utiliser une combinaison de lettres, de chiffres et de symboles, et ne pas contenir de mots du dictionnaire ou d’informations personnelles comme les dates de naissance. Vous devez également sensibiliser vos utilisateurs à l’importance de la sécurité et des pratiques de navigation sûres.

Conclusion

En matière de sécurité des sites Web, vous l’aurez compris, les plugins constituent l’une des plus grandes faiblesses. De nombreux sites utilisent des versions obsolètes de plugins présentant des problèmes de sécurité connus, et beaucoup d’autres n’ont pas du tout mis à jour leurs plugins. Ces conseils vous aideront à vérifier les vulnérabilités avant d’installer de nouveaux plugins.

WordPress 6.0 : Ce que vous devez savoir

Partager cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

La chaine Podcast

Retrouvez tous les articles de notre chaîne et écoutez les où vous voulez !
Apple podcast - Deezer - Google podcast

Les derniers articles

Panne de site internet

Panne de site internet

5 façons d’éviter les pannes de site  internet avec votre WordPress ‍Si vous avez une petite entreprise, il y a de fortes chances que vous

Lire la suite »
Follow us
Join our newsletter and get 20% discount
Promotion nulla vitae elit libero a pharetra augue